Publié le 07 septembre 2010

«Soutenons les victimes de Parkinson

 

Randonnée à l’Île Lebel

Pour une neuvième année, le parc l’Île Lebel sera envahi de marcheurs et de visiteurs pour appuyer la cause de la société de Parkinson du Québec, dans la région de Lanaudière. L’organisme tiendra une fois de plus une randonnée pour amasser des fonds qui serviront à la recherche pour contrer cette maladie.

 

Pour une neuvième année, le parc l’Île Lebel sera envahi de marcheurs et de visiteurs pour appuyer la cause de la société de Parkinson du Québec, dans la région de Lanaudière. L’organisme tiendra une fois de plus une randonnée pour amasser des fonds qui serviront à la recherche pour contrer cette maladie.

 

L’événement, qui se déroulera le dimanche 12 septembre, devrait attirer son lot de marcheurs. Le comité organisateur souhaite amasser 15 000 $. Notons que la marche de 2009 avait permis d’amasser 10 000 $. Les inscriptions se dérouleront de 10h à 12h, après quoi débutera la randonnée. Les marcheurs auront l’option entre trois circuits, d’un, deux et trois kilomètres. De l’animation et de la nourriture sont prévues. « Cette 9e édition est parrainée par le club Lion de la seigneurie », nous apprend le directeur de la société de Parkinson du Québec, région Lanaudière, Jean-Guy Gratton. André Perreault, directeur d’une succursale d’IGA Crevier, agit à titre de président d’honneur. Jean Hallé, président de Groupe Hallé, sera encore une fois impliqué à la cause. « Il y a plusieurs dizaines de milliers de personnes qui vivent avec la maladie de Parkinson au Québec, indique M. Hallé lui-même atteint de la maladie. Je suis impliqué dans plusieurs domaines, alors il en va de soi de m’impliquer pour une cause qui me touche particulièrement. Je fais aussi partie du club Lion La Seigneurie, qui est impliqué dans la randonnée. »

 

Objectif : 300 participants M. Hallé aimerait bien que le parc l’Île Lebel soit bondé, le 12 septembre. « Ce sera spécial cette année. Nous espérons qu’il y ait entre 300 et 400 personnes. Il est important de venir encourager les gens atteints de la maladie. Ceux qui vont venir nous rencontrer peuvent donner le montant qu’ils désirent. L’important est de supporter la cause et de participer. Plusieurs personnes demeurent alertes malgré la maladie. Certains demeurent capables de bouger, prendre des marches ou faire de la bicyclette », ajoute M. Hallé, qui malgré la maladie, est encore très actif au sein de son entreprise.

 

« Ce sera spécial cette année. Nous espérons qu’il y ait entre 300 et 400 personnes. Il est important de venir encourager les gens atteint de la maladie. Ceux qui vont venir nous rencontrer peuvent donner le montant qu’ils désirent. L’important est de supporter la cause et participer. » - Jean Hallé

 

On aperçoit Jean Hallé, du Groupe Hallé, Jean-Guy Gratton, directeur de la société de Parkinson du Québec, région Lanaudière, et André Perreault, directeur du IGA Crevier au 200 boulevard Brien à Repentigny.
Source : Hebdo Rive Nord

 

« RETOUR